L'EEDD dans les rythmes éducatifs

Retour sur la journée d'échanges et de réflexion du 10 avril 2014


Merci aux 50 participants de cette journée qui ont contribué à sa réussite.

Vous trouverez sur cette page une présentation synthétique avec les différents supports utilisés le matin ainsi que le contenu des échanges des ateliers de l’après midi.

Synthèse de la journée

télécharger le programme

 

 

Présentation du cadre général et régional de la réforme

Intervention de Daniel Feurtey représentant l'Education Nationale

Plan de l'intervention :

  • Cadre général de la réforme
  • La loi de refondation de l'école
  • La place de l'EDD (formation enseignants, programmes scolaires)
  • Les liens possibles avec le périscolaire

 

Diaporama de Daniel Feurtey

Synthèse de la présentation

 

Intervention de Christophe Combette de la DDCSPP du Doubs

Plan de l'intervention :

  • Les enjeux de la réforme
  • Le champ de la mesure
  • La qualité des acceuils
  • Le PEDT
  • Rôle des services de l'Etat et de la CAF
  • Les ressources mobilisables

 

 Diaporama de Christophe Combette

Échanges et débats à partir de retours d'expériences

1. La Maison de la Nature des Vosges Saônoises et le CPIE du Haut-Doubs, acteurs de l'EEDD, relatent leurs expériences pratiques en soulevant les problématiques d'organisation et de pédagogie.

Freins et leviers identifiés à partir des deux retours d'expériences

Les freins :

  • Des temps courts ½ heure à 1h30 mobilisant ½ journée de travail avec les déplacements
  • Des temps et des coûts de transport importants
  • Des coûts de revient souvent supérieurs au montant alloué
  • Saisonnalité à prendre en compte (mai/juin)

Les leviers :

  • Des tranches d'âges homogènes
  • Des lieux d'accueils disposant d'espaces naturels à proximité
  • Des programmes construits sur 6 à 7 séances par saison.
  • Une équipe pédagogique investie dans le projet
 

Diaporama de Capucine Devillers et Anne Valérie Tran


2. L'association Trivial Compost, impliquée dans la mise en place de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon, aborde les besoins en formation.

Freins et leviers identifiés à partir de l'action réalisée sur le compostage

Les freins :

  • Des difficultés techniques qui nuisent à l'appropriation du projet par le personnel et les enfants
  • Des changements dans le personnel
  • Un manque de temps pour proposer des activités sur la période du repas
  • Malgré une formation des difficultés d'appropriation de la valise pédagogique sur le compostage
  • Manque de lien entre le scolaire et le périscolaire
  • Des aprioris négatifs sur le compostage par certains membres du personnel

Les leviers :

  • Avoir une personne chargée de l'entretien des composteurs
  • Former à l'utilisation de l'outil pédagogique
  • Intervention d'un animateur sur le temps scolaire pour compléter le travail dans certaines classes.

 

Diaporama de Zoé Volta de Trivial Compost

3. La ville de Montbéliard apporte son vécu sur la mise en place de ces nouveaux rythmes éducatifs

Les freins :

  • Financement (fonds d'amorçage, CAF, familles/coût réel)
  • Recrutement du personnel et réorganisation des temps de travail
  • Conception des projets et des plannings d'activités (temps de préparation, suivi)
  • Absence de collaboration avec certaines équipes pédagogiques
  • Attitude de certains parents
  • Gestion des temps de transition (nécessaire coordination)
  • Encadrement (sectorisation, rôle des coordinateurs)
  • Activités et intervenants en maternelle

Les points positifs :

  • Une connaissance quasi-exhaustive de l'offre éducative sur le territoire de la commune
  • Des liens renforcés avec tous les services à la population
  • Un partenariat plus étroit avec certaines équipes pédagogiques, une réelle complémentarité
  • Pour les animateurs périscolaires titulaires, un volume horaire augmenté
  • Pour de nombreux enfants, un accès à de nouvelles activités
  • Un travail avec de multiples partenaires extérieurs (clubs sportifs, associations culturelles, services de l'agglomération, prévention santé, etc.)

 

 

 Diaporama de David Brandt de la ville de Montbéliard

Ateliers de l'après-midi

 

1 Comment utiliser l'environnement de proximité comme support d'activités éducatives à l'environnement ?

A partir de l'expérience de l'animateur découverte du milieu naturel grâce à une petite balade contée naturaliste et par l'imaginaire. D'autres approches ludiques, sensorielles, sportives,... sont également à la portée de tous les animateurs sans avoir une formation spécifique en environnement. Cet atelier a identifié certaines techniques et approches facilement reproductibles pour mener une première découverte de l'environnement de proximité.

Animateur : Noël Jeannot, directeur du CNPA de Charquemont

 

 Télécharger la fiche de synthèse de l'atelier

2. Comment favoriser la découverte de l'environnement par l'autonomie et l'activité libre ?

Un tas de sable, une flaque d'eau, quelques branches et des feuilles... pas besoin de matériel ou de connaissances spécifiques pour découvrir son environnement proche.

Être dehors en autonomie, c'est expérimenter le temps et les éléments, c'est respecter le rythme de chacun en créant un lien fort à la nature.

Créer des espaces d'autonomie dans la nature, pour quoi faire ? Comment l'animateur peut favoriser et encadrer ce type d'activité ? Quelles sont les conditions favorables à sa mise en place ?

Animateur : Alex Colin, éco-interprète indépendant

 

 

Télécharger le diaporama

Télécharger le compte rendu de l'atelier

3. BAFA, CQP, BPJEPS, DEJEPS... Quelles formations pour quelles fonctions ?

Les temps périscolaires sont à l'articulation de questions réglementaires et de questions techniques et pédagogiques. Cet atelier dans un premier temps a clarifié les exigences réglementaires, particulièrement complexes dans ce champ.

Puis dans un deuxième temps, les compétences attendues des animateurs ont été repérées collectivement. Enfin, l'offre de formations professionnelles a été analysée et des préconisations ont été faites, en particulier pour l'intégration de l'éducation à l'environnement vers un développement durable.

Animatrice : Bénédicte Bonnet, DRJSCS Franche-Comté

 

 

Télécharger la fiche de synthèse de l'atelier

Télécharger le compte rendu de l'atelier

4.Quelle continuité entre les différents temps éducatifs dans la journée de l'enfant?

Faire du lien entre les différents temps de la journée de l'enfant, tel est un des objectifs de la réforme. Mais les enfants ne sont pas dans les mêmes « conditions ». Tentons d'identifier les objectifs souhaités pour chacun de ces temps éducatifs.

Où se trouvent les temps éducatifs dans la journée d'un enfant ? Quelle complémentarité éducative entre les temps, entre les activités éducatives ?

Quelles sont les conditions pour mettre en place une complémentarité éducative ?

Animatrice : Elise Freudenreich, Ligue de l'Enseignement Franche-Comté

 

 

Télécharger le diaporama l'atelier

Télécharger le compte rendu de l'atelier

5. La réforme : Une opportunité pour inscrire l'EEDD dans les politiques territoriales ?

L'Education à l'Environnement pour un Développement Durable permet la responsabilisation et l'engagement de chaque habitant. Les animations périscolaires, établies sur un mode ludique, permettent aux enfants une meilleure connaissance de leur environnement (Déchets, eau, mobilité, biodiversité...), de développer une solidarité et un respect de leur cadre de vie. Les élus locaux sont les principaux décideurs pour initier ces projets pédagogiques.

Débat autour des freins et leviers pour parvenir à la mise en place de tels projets dans les communes

Animatrice : Rokaya Toubale, Ville de Besançon

 

Télécharger la fiche de synthèse de l'atelier

Télécharger le compte rendu de l'atelier