Un peu d'histoire...

Années 90 : Les relations avec la Suisse

La Franche-Comté étant une région voisine de la Suisse romande (francophone), plusieurs structures frontalières avaient initié, dès 1992, un réseau franco-suisse d'Education à l'environnement afin de développer une coopération transfrontalière. Dès 1997, conscients du besoin de structurer ce réseau, d'intensifier leur collaboration, les membres ont soumis un projet Interreg II aux autorités régionales compétentes et obtenu leur soutien financier à l'automne 1998. De ce programme ont émané diverses campagnes éducatives avec les scolaires, des journées d'échange, de formation et des outils.

Aujourd'hui, les suisses ont également leur plateforme, la SEEDD (Sensibilisation Education à l'Environnement et au Développement Durable), et nous essayons de maintenir la coopération entre nos deux régions voisines. Consulter le site Internet de la SEEDD

2000 : une motivation aiguisée 

La volonté de partager et de confronter les connaissances et les savoir-faire a émergé en 2000, suite aux premières Assises régionales de l'EEDD, et ne s'est vraiment concrétisée qu'en 2009 grâce à l'implication d'un ensemble d'acteurs volontaires et au soutien financier du Conseil Régional de Franche-Comté, de l'Agence de l'Eau RMC et de la DIREN (actuellement DREAL) de Franche-Comté.

2001 : la REINETTE - Réseau informel d'animateurs

logo_reinette

Les acteurs n'ont pas attendu la Plateforme pour proposer des actions communes. En 2001 une cinquantaine d'animateurs avait créé un groupe informel d'échange : le Réseau d'Educateurs et d'Initiateurs à la Nature Echangeant Tout un Tas d'Expériences (REINETTE).

Cette initiative collective leur permettait de se réunir, de se connaître et d'échanger sur leur métier et leurs expériences. Cependant, le temps que prenait l'organisation de ces moments d'échange et les comptes-rendus de ces journées a eu raison du dynamisme des initiateurs de ce réseau.

2009 : naissance de la Plateforme franc-comtoise d'EEDD

Après une étude de pré-figuration c'est en janvier 2009 qu'une personne est embauchée et un comité d'animation (composé de 9 structures) se mobilise pour mettre en place et faire vivre la Plateforme. Il faudra presque un an pour mobiliser un ensemble d'acteurs et se constituer en association

Le 20 novembre 2009 la Plateforme Franc-Comtoise d'Education à l'Environnement et au Développement Durable était née.

5 mai 2017 : un GRAINE Bourgogne-Franche-Comé

Depuis quelques temps, une partie des adhérents de la Plateforme franc-comtoise d'éducation à l'environnement vers un développement durable se questionne sur la pertinence du nom de notre association.
L'acronyme PFCEEDD était peu poétique. Mais surtout la notion de plateforme ne transmet pas la notion de réseau et de lien entre les adhérents tel que nous le souhaitons, et le vivons, mais plutôt quelque chose de solitaire, de pétrolier ou de numérique.
De plus, le terme plateforme d’EEDD est aussi utilisé par Alterre Bourgogne et l'Union nationale des CPIE, pour désigner un outil de mutualisation de ressources en ligne sur l'EEDD « la plateforme d’EEDD des CPIE » et « la plate-forme de l'EEDD en Bourgogne ».
Les confusions étaint donc de plus en plus courantes.


De plus dès 2016 notre réseau s’agrandit avec la fusion des deux régions Bourgogne et Franche-Comté. Comme Il n'existe pas d'organisation en réseau équivalente en Bourgogne, et après discussion avec nos partenaires, nous avons intégrer la dimension bourguignonne dans notre association et donc notre nom.


Un nouveau nom est apparu assez naturellement au sein du Conseil d'administration :
GRAINE Bourgogne Franche-Comté.
GRAINE est un acronyme utilisé par la plupart des réseaux régionaux français d'EEDD : GRAINE Rhône-Alpes, GRAINE Lorraine, GRAINE Centre... et est maintenant bien identifié par les différents partenaires de l'EEDD dans les autres régions et au niveau national par les ministères et agences.
C'est lors de l'Assemblée générale extra-ordinaire du 5 Mai 2017 que le nouveau nom est officialisé.